Le 14 mars 1995, l’Amicale prend forme avec la 1e Assemblée de fondation de l’Amicale.

Claude Lemay est élue au poste de président du 1e conseil d’administration.

Cette première rencontre organisée par Robert Marchand et André Landreville, initiateurs du projet, visait à jeter les bases de l’amicale en la dotant d’un conseil d’administration qui aura pour mission d’établir l’encadrement légal et opérationnel  du regroupement. Le premier CA sera formé de Claude Lemay, président, Réal Messier, vice-président, Mireille Hamel, secrétaire ainsi que  Robert Marchand, et Guy Tremblay, directeurs. André Landreville agit à titre de coordonnateur du projet. Le conseil est complété le 29 mars par l’élection de deux directeurs dans la grande région de Québec, soient  Rémi Langlois et Denyse Paillé.  Les membres du conseil amorceront les travaux dès le début de l’été.

Dans l’ordre: André Landreville, Denyse Paillé, Réal Messier, Claude Lemay, Mireille Hamel, Robert Marchand, Rémi Langlois

La 1e première réunion du CA est tenue à Trois-Rivières en avril. Bonne nouvelle, la Banque offre à l’Amicale son local administratif au 1400, rue Metcalfe, Montréal.

1400 Metcalfe, Montreal

En mai 1995, c’est la signature de la convention avec la Banque permettant d’utiliser les lettres BNC dans le nom corporatif de l’Amicale et l’approbation des premiers règlements de l’Amicale. En juillet, nouvellement retraité, M. André Landreville accède au CA. Les lettres patentes (Loi sur les compagnies, Parte III) délivrées à Québec confirment l’incorporation de l’Amicale des retraités BNC Inc en août.

Nouvelle année fiscale, l’Amicale reçoit sa première contribution directe de la Banque  et c’est le premier budget du trésorier, M. André Landreville.  La cotisation aux membres est fixée à 20 $ et le  premier formulaire d’adhésion et de cotisation est expédié  aux retraités de la Banque en décembre 1995.