Au début de l’année 1994, André Landreville a eu l’idée de créer une organisation qui permettrait aux retraités de la BNC de se rencontrer pour maintenir les liens existants entre eux et en développer de nouveaux avec d’autres retraités.

 

 

André Landreville fait un sondage auprès de 145 personnes, même s’il n’est pas encore retraité.  Par cette initiative, il est  démontré qu’il y a un intérêt certain en faveur de la création d’une « Amicale des retraités ».