Amicale des Retraités BNC
Entête
Quilles et souper dansant, novembre 2018

 

C’est sous le signe de la bonne humeur que 23 joyeux lurons se sont rencontrés au Centre Lafontaine pour un souper spectacle buffet et quilles.
Les quilles ont capitulé, elles n’arrivaient pas à se tenir debout devant Monique Vaillancourt qui après un simple de 232 a réalisé un triple de 481. Les garçons peuvent se rhabiller, car c’est aussi Monique qui a joué le plus haut triple.

C’est sous le même toit que la salle de réception est située, pas besoin de chausser les bottes pour s’y rendre. Dès 17.30 heures, les deux chanteurs nous ont fait entendre des chansons qui rappelaient de bons souvenirs à plusieurs d’entre nous. Le buffet copieux a fait l’unanimité parmi les participants, chacun y a déniché un mets qui nécessitait un deuxième service et la multitude de plats offerts a su plaire à tous les bedons. Fallait voir passer les assiettes de ….desserts, je dis bien desserts avec un S car, nous avons rarement vu un seul dessert par couvert.

La musique entraînante a tôt fait de nous amener sur le plancher de danse : danse en ligne, cha-cha, rock endiablés, meringue et mambo pour n’en nommer que quelques-unes et voici nos joyeux retraités sur le plancher de danse. Notre groupe a fait bonne figure, puisque les animateurs ont souligné la participation de trois de nos membres : un souper buffet gratuit pour Lucie Duhaime et Raymonde Coulombe et une bouteille de vin pour Marcel Thériault, laquelle a vite été partagée à la table.

Ce n’est qu’un au revoir …nous répéterons cette activité c’est assuré!

Encore une fois un gros Merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii à Raymonde Coulombe, notre organisatrice, décidément elle est diplomée en loisirs!

Quelques photos et un vidéo pour visualiser la bonne humeur qui régnait à cette soirée

   

Escapade automnale à Charlevoix, octobre 2018

Le cadran a sonné pour certains à 4 heures du matin tandis que pour les plus chanceux le réveil a été un peu plus tard. Heureusement l’embarquement à bord des autobus s’est fait sans dame pluie. Quelques arrêts en cours de route pour les pauses santé et… toute autre obligation connexe et nous arrivons à destination. Malgré la pluie qui s’est mise de la partie, les voyageurs gardent le sourire et les discussions vont bon train dans nos autobus-aquarium… (un pépin non souhaité nous tombe dessus, goutte à goutte)… faut faire avec!


Le Centre de l’Emeu nous accueille pour un dîner où nous découvrirons l’émeu apprêté de différentes façons : rillettes, pâté, tourtière, boulettes en sauce et viande froide; nous apprivoisons une saveur particulière, douce en bouche et qui donne envie de répéter l’expérience. Le Centre de l’Emeu en opération depuis plus de 15 ans est la plus grande ferme d’émeus au Canada, c’est un centre de production naturelle comptant plus de 400 émeus de tous âges et un centre de mise en marché offrant deux gammes complètes de produits dérivés de l’émeu. Vous y découvrez toutes les étapes de cette production exotique ainsi que les produits corporels à base d’huile d’émeu pure après y avoir goûté à la viande d’émeu. La visite de la ferme nous a appris que les femelles émeus pondent leurs œufs seulement pendant la période hivernale et que les émeus sont des personnages très curieux et aiment tout ce qui brille… attention à vos bijoux ou lunettes si vous approchez de la clôture! On a découvert que leurs œufs ont une coquille très épaisse et que ceux-ci sont assez lourds dans notre main.


Le Manoir Richelieu nous a ramenés en arrière dans le temps et l’espace d’une journée nous sommes devenus des châtelains riches et célèbres avant de passer au Casino pour délier notre bourse! On se hâte de souper pour traverser au Casino! Après une bonne nuit de sommeil, c’est un déjeuner copieux, style buffet qui nous attend… difficile de goûter à tout, les plats sont trop nombreux, toutefois, les petites crêpes avec sauce à l’érable ont été pour plusieurs un gros péché mignon.
Le train de Charlevoix nous a baladés le long de la côte tout en douceur. Malgré le temps morose, nous avons pu admirer les couleurs flamboyantes. Cette expérience doit être inoubliable quand le soleil se met de la partie. Baie St-Paul nous a accueillis pour une petite visite du village et de ses boutiques ou de ses cafés.


L’escapade se termine par le repas à l’Auberge-restaurant Les Ancêtres à l’ile d’Orléans. Belle grande salle chaleureuse où l’on s’est retrouvés tout le groupe pour un dernier repas et quelques tirages parmi les participants avant de reprendre la route vers nos points de départ. L’histoire ne dit pas combien sont devenus plus riches au Casino.


Un gros merci à Raymonde Coulombe, notre organisatrice et… à la prochaine!

Pour visionner quelques photos cliquez ci-dessous

Voltige 2018 - saut en parachute septembre 2018

 

7 :45 Voltige informe que la température est favorable pour notre saut en parachute!

Vite aviser par courriel les sauteurs! Rendez-vous sur le site de Voltige  à 10H00.

Dès l’arrivée des 15 sauteurs l’ambiance est festive. Après avoir complété les formalités, nous regardons une vidéo qui explique très bien le déroulement de notre saut en tandem de l’habillement à l’arrivée au sol…  Déjà il y a de la fébrilité dans l’air et sur terre… Guillaume Lemay-Thivierge remercie par vidéo l’Amicale des Laurentides d’avoir choisi Voltige et souligne l’audace et le courage de M. Bertrand Rousseau âgé de 88 ans.

 

Par groupe de 5, nous rencontrons notre instructeur, nous passons à l’habillage la combinaison de saut, le harnais qui nous reliera à notre parachutiste,  et comme la température est de -6C pendant le vol libre, la tuque et les gants sont de mise.

Les cœurs palpitent, l’aventure commence le premier groupe se dirige vers l’avion encouragé par les sauteurs dont le tour viendra sous peu… Notre parachutiste accompagnateur devient alors un ami inséparable pour toute la durée de l’aventure!

 Une fois à bord; notre instructeur nous lie à lui avec le harnais, nous ne faisons plus qu’un, nous révisons les étapes du saut et nous relaxons un peu en regardant le paysage qui s’éloigne de plus en plus…

13,500 pieds. Nous avons atteint notre altitude de saut… La porte s’ouvre chacun se souhaite un bon saut, les sourires se figent un peu et le premier sauteur s’élance! Peu importe notre place dans l’avion notre tour vient vite… On glisse sur le banc, on s’agenouille devant la porte ouverte et Wouuuuuuu! Nous volons!!! La descente est rapide : 200km heure jusqu’à 5,000 pieds, l’altitude idéale pour l’ouverture du parachute.

Toujours collé à notre instructeur, nous nous baladons dans le ciel, nous parlons, nous regardons le paysage (nous voyons jusqu’à Montréal) , plusieurs on la chance de conduire le parachute. Quel sentiment de liberté!

Déjà le temps de toucher terre… Nous repérons la zone d’atterrissage avec l’aide de notre instructeur, nous levons nos jambes et nous glissons lentement sur le gazon…

Nous venons de relever notre défi! Hé oui nous avons sauté d’un avion en vol!

C’est sous les applaudissements et les félicitations que les sauteurs sont accueillis.

Si l’adrénaline habite chacun des sauteurs un grand sentiment de fierté les anime car ils viennent de vivre une aventure qui demande un grand dépassement de soi et un peu de folie!

À quand votre tour?

Votre gentil organisateur

Jean-Guy Migneault

Pour voir des photos qui parlent d'elles-même cliquer sur l'image ci-dessous

 

 

Tournoi de quilles Amicale dans les Laurentides, septembre 2018

Les planètes étaient alignées pour un merveilleux été et on ne peut en dire autant des quilles…elles refusaient un peu trop souvent de s’abattre, toutefois, elles étaient alignées pour une rencontre sous le signe du plaisir.

On a pu constater, d’après les dalots que plusieurs ont joué dehors cet été et négligé l’entraînement dans les salles de quilles, leur bronzage le confirme. Trois prix de présence ont été tiré parmi les 35 participants.

La rencontre organisée à nouveau par Raymonde Coulombe a été couronnée de succès et cette dernière nous concocte une prochaine rencontre en novembre, différente des précédentes…surveillez votre site amicaledesretraitesbnc.ca pour vous inscrire rapidement.
Merci à Raymonde , notre spécialiste bowling!

 Cliquez pour visualiser quelques photos

 

Journée touristique à Montréal, juin 2018

Tout d’abord, j’aimerais remercier tous les participants pour leur ponctualité et leur bonne humeur toute la journée! Quelle superbe activité culturelle et agréable nous avons vécue le 13 juin dernier, avec l’activité Kaléidoscope, suivie d'une promenade en bateau-mouche. À l’origine, la seconde activité devait se faire avec l’amphi-bus, mais une semaine avant la date nous avons été informés que celui-ci était encore en réparations et que l’ouverture était prévue seulement à la fin juin. Qu’à cela ne tienne, on s’est retournés sur un « 10 cents » et on a réservé le bateau-mouche.

Kaléidoscope était très agréable et nous avons pu jouer aux touristes montréalais, l’histoire de deux heures, où nous avons eu le plaisir de redécouvrir notre belle ville de Montréal, dans le quartier international et celui des banques ainsi qu'une petite partie du Vieux-Montréal. Nous avons adoré notre guide Michel qui était vraiment très professionnel, intéressant à écouter et agréable à discuter. En plus d’avoir respecté l’horaire serré, Michel nous a raccompagnés jusqu’à la porte du bateau-mouche, notre seconde activité au Quai Jacques-Cartier, à l’heure exacte de l’embarquement. Il connaît indéniablement très bien sa visite, en plus d’avoir le souci du travail accompli dans la satisfaction des gens.

Chaque explication du guide était pertinente et c’est à l’unanimité que les participants ont manifesté le désir de reproduire cette activité pour d’autres secteurs de la ville dès l’an prochain. On a tellement appris, en plus de voir des endroits insoupçonnés, que ce soit des passages souterrains ou des endroits verts.

Malgré une température incertaine qui annonçait la pluie, nous avons eu la chance de faire la visite quasi complète sans précipitation. Ce n’est que sur le chemin du retour que quelques grains de pluie se sont manifestés, nous accompagnant ainsi jusqu’au Vieux-Port. Qu’à cela ne tienne, le capitaine et son équipage nous attendaient pour voir la ville sous une autre dimension, sans pluie.

Pour terminer, nous sommes allés souper au resto Vieux-Port Steakhouse, où nous avons été bien accueillis, avec un service des plus cordial. C’est là que nous avons procédé à trois tirages au sort de 50 $ chacun en carte-cadeau du resto (un des prix était le surplus de l’activité). Nos trois gagnantes, Hélène Sirois, Nicole Paquette et Jeanne Bélisle étaient bien heureuses d’en profiter immédiatement.

C’est durant le souper et après que le ciel a vidé son trop-plein, ce qui nous a empêchés de faire ce qui était prévu pour la soirée, soit un tour de La Grande Roue montréalaise et aller voir la chorégraphie lumineuse du Pont Jacques-Cartier. Mais nous reprendrons une prochaine fois, pour ce petit dessert pas engraissant!

Encore une fois, notre région des Laurentides a accueilli d’autres membres d’autres régions, qui étaient bien heureux de faire partie de notre belle famille. Plus on est de fous, plus c’est amusant!

Un merci tout spécial à Jean-Noël, notre photographe attitré, pour tous ces souvenirs, ainsi qu’à l’organisatrice Céline Bastien.

Pour avoir un aperçu de la visite faite, cliquez sur l'image ci-dessous.  Pour ceux qui ont travaillé au bureau chef, vous reconnaîtrez sans doute le chemin parcouru mille fois entre le 500 Place d'armes et le 600 de la gauchetière. 

 

 

Dégustation de vins et fromages, mai 2018

814, ch. Pierre-Péladeau
Sainte-Adèle QC

 Notre belle région des Laurentides est devenue l’hôte de plusieurs membres de l’Amicale et a prouvé que la diversité est présente dans notre regroupement. En effet, nous avons accueilli des membres de quatre régions : Laval-Lanaudière, Montréal-Montérégie, Estrie et Laurentides pour cette belle rencontre.

Bruno Léger et sa brigade nous ont accueillis au restaurant Rectoverso à Ste Adèle. L’établissement, opéré par Monsieur Léger depuis 2005, est niché au cœur des Laurentides dans une maison ancestrale. Le propriétaire prône les achats locaux et régionaux où l’on nous présente un menu évolutif de saison et son resto a été classifié cuisine du terroir, on y découvre aussi une belle sélection de vins bios. Certains se demandent où ils ont vu Bruno Léger… et bien il était parmi les participants de l’émission Le Combat des Villes à Radio-Canada à l’automne 2016.

Grâce à Dame Nature, l’activité, d’abord prévue à l’intérieur, a pu se dérouler en majeure partie sur la terrasse extérieure sous un soleil charmeur… en l’absence des moustiques! Nos hôtes nous ont fait un exposé sur les vins qui accompagnent les bouchées et avec un peu d’imagination les cuistots du groupe pourront tenter de reproduire les bouchées qui nous ont été servies, puisque l’on nous a renseignés sur les ingrédients de chacune de celle-ci… reste à découvrir les quantités! Chaque service nous a permis d’entendre les exclamations ravies des participants et le photographe a pu fixer les sourires sur la pellicule.

Les participants ont demandé de répéter l’évènement au même endroit en 2019 et c’est déjà noté à l’agenda. Notre prochain rendez-vous chez Rectoverso est le 3 décembre 2018 pour notre dîner de Noël.

   

 Pour voir quelques photos de la dégustation cliquez ICI

 

Pour visionnner une courte vidéo, cliquez ici

 

 

Compétition Amicale - Bowling - Laurentides - Lanaudière/Laval, avril 2018

L’invitation lancée à l’automne 2017 par les membres de la région Laurentides a été bien reçue par les membres de Laval-Lanaudière et c’est en grand nombre qu’ils se sont présentés à l’activité BOWLING. Les allées étaient toutes occupées par 68 joueurs animés par l’envie de s’amuser… puisque la rencontre se voulait amicale.

On ne signale pas de partie parfaite, toutefois plusieurs abats ont tracé des sourires sur les lèvres et quelques dalots ont déclenché des fous rires prolongés. Les conseils se mêlaient aux moqueries et aux défis.
Notre organisatrice Raymonde Coulombe a prouvé que la boule peut rouler comme on le désire en cumulant 479 pour ses trois parties. Quant aux coordonnatrices Jeanne Bélisle et Marie Lamoureux, elles devront se pratiquer pour la prochaine rencontre : avec des triples de 153 et 310… OUI, C'EST BIEN ÉCRIT ''TRIPLE DE 153'', elles ont des croutes à manger et je vous laisse le plaisir de deviner à qui jumeler les scores. Réal et Gisèle ont roulé les plus bas avec 26 et 34, chez les dames Louise Beaulieu affiche 196 et pour les hommes, Richard Coulombe avec 205 avait le sourire facile. On a même pu voir Céline Bastien se récompenser avec des petites gâteries pour son plus haut simple de… 78!

Tout le monde s’est ensuite rassemblé autour d’un buffet et après les tirages de prix de présence et quelques annonces quant aux activités à venir on s’est promis de répéter la rencontre à l’automne 2018 en souhaitant que les coordonnatrices améliorent leur jeu.

Un gros merci à Raymonde Coulombe pour cette rencontre... plus que parfaite!

Pour visionner quelques photos cliquer sur le lien ci-dessous:

 

 

En caravane, allons à la cabane, mars 2018

C’est à La P’tite cabane d’la côte que nos 53 participants se sont réunis pour un dîner traditionnel de cabane à sucre. À l’accueil personne n’était pressé de passer à table…les récits de voyages, les histoires de ski et les retrouvailles d’anciens collègues faisaient oublier le ventre creux.
Un copieux repas et quelques gouttes de vin ont permis de continuer les échanges joyeux et les grands-pères dans le sirop ont clôturé le repas.
Les organisateurs Pierre Michel Gauthier et Hélène Sirois ont procédé au tirage de 4 prix de présence parmi les convives avant de diriger le groupe à l’extérieur pour la traditionnelle tire sur la neige…qui nous a permis de tirer la langue sans avoir l’air impolis!
Merci à nos deux organisateurs!

Pour voir quelques photos, cliquez ci-dessous

Journée Ski et raquette dans les Laurentides, janvier 2018

Depuis quatre jours, la météo nous promet un cocktail de précipitations : neige, verglas, grésil et pluie sont au menu. Cette météo ne collabore pas du tout avec nous et refroidit les ardeurs.

Parfois, l’audace permet de passer de bons moments et c’est ce qui attendait 7 joyeux lurons qui ont profité d’une très belle journée. La station de ski Avalanche à St-Adolphe offre des sentiers de raquette et de vélo de montagne en plus des pistes de ski… le tout dans un décor bucolique.
Les skieurs ont pu profiter de conditions superbes sur un tapis de neige moelleux et puisque les skieurs habituels ont craint la tempête, la station nous était presque entièrement dédiée.
Les adeptes de raquette ont pu se rendre au sommet de la montagne pour y rejoindre les skieurs et profiter de la vue sur nos belles montagnes Laurentiennes et les nombreux lacs qui nichent au pied de la montagne.
Après un 5 à 7 chez Jean Guy et France, nous nous sommes réunis autour d’une bonne table au Chalet Grec de St-Sauveur pour gâter notre bedon : après tous les efforts de la journée, aucun besoin de compter les calories!
Finalement, c’est nous qui avons eu raison de Dame Nature qui, somme toute, a été de notre bord… le mauvais temps n’a fait son apparition que vers 20 heures ce qui a confirmé aux 6 participants de la région de Montréal qui se sont décommandés qu’ils avaient fait un bon choix puisque les conditions routières se sont dégradées rapidement en soirée.

Un diner des fêtes ''cravaté'', décembre 2017

Malgré dame nature qui sort les griffes, nous avons eu le plaisir de recevoir 47 convives pour notre 9ième dîner de Noël qui se tenait chez RectoVerso à Ste-Adèle, charmant restaurant aménagé dans une ancienne résidence sur le chemin Pierre Péladeau. 

C’est dans un cadre rustique et chaleureux que nos hôtes étaient attendus,  un cocktail aux saveurs de vacances a vite fait de délier les langues et les sourires étaient de mise pour cette rencontre.

Plusieurs avaient accepté de se prêter au jeu des cravates qui avaient été décorées avec soin : lumières et décorations diverses ont permis la création des cravates de Noël et c’est Lise Gervais qui s’est mérité un chèque cadeau de 50$ chez RectoVerso tiré au hasard parmi tous les participants qui portaient la cravate.  5 autres certificats ont été remis lors de tirages subséquents.

Fort heureusement, les bulletins météo étaient plus alarmants que la réalité et le retour s’est effectué sur une chaussée satisfaisante, certains étaient partis de Granby pour se rendre à notre dîner, d’autres venaient de Laval, St Eustache, Ste Thérèse… ce qui nous permet de dire qu’il faut parfois prendre avec un grain de sel les bulletins météo.

C’est donc un rendez-vous noté pour décembre 2018 et d’ici là, préparez vos anecdotes, nous avons hâte de vous revoir! 

Pour voir les photos et belles cravates cliquez ci-dessous:

Osez Sky Aventure, septembre 2017

Voilà c’est fait!


Quatre envolées dans une soufflerie verticale c’est très spécial!  Après un accueil chaleureux et une formation d’environ trente minutes où chacun s’initie au vol et tente de mettre en pratique les consignes données par l’instructeur. Par la suite, nous nous dirigeons vers la salle d’habillage.
Vêtus d’une combinaison à poignées, d’un casque et de lunettes de protection qui déclenchent plusieurs fous rires. Les photos vous le montrent bien! Nous sommes fin prêts pour la grande aventure.
L’adrénaline nous rend fébriles quand l’instructeur nous invite à prendre place dans la soufflerie verticale sous un vent d’environ 130 kilomètres. Nous flooooottons! Hé oui nous flottons comme en chute libre, supportés par le vent. La sensation est unique. Le défi est de mettre en pratique ce que nous avons appris plus tôt : rester stable, aller devant et derrière, en bas et en haut. Ouf nous découvrons de nouveaux muscles, mais c’est tellement excitant!
C’est au restaurant les 3 Brasseurs que nous nous retrouvons dans la bonne humeur pour partager une autre expérience à couper le souffle!
Cet exercice est un préliminaire à la grande aventure de dépassement de soi qui aura lieu à Parachute Voltige à Notre-Dame-de-Lourdes près de Joliette, le 19 septembre 2018. Lors d’un tirage au restaurant les 3 Brasseurs, Jean-Noël a reçu une gratuité pour son repas tandis que Pierre Desmarais et Réal Guindon gagnaient chacun certificat cadeau de 50$ applicable sur un saut à Parachute Voltige. Quel beau hasard!


C’est un autre rendez-vous sous l’égide de Jean-Guy Migneault votre gentil organisateur!

 

Cliquez ci-dessousi pour voir quelques photos:

sky venture

Randonnée nocturne Foresta Lumina à Coaticook, août 2017


54 joyeux lurons se sont donné rendez-vous à Coaticook le 23 août dernier pour faire un voyage dans le temps… pour débuter, tous les convives se sont réunis pour un repas servi au Coffret de l’imagination sur le site des Gorges de Coaticook.

Nous avons ensuite fait une petite marche jusqu’à la Grange Ronde où le spectacle humoristique « La Virée d’Al Capone » racontant la contrebande de l’alcool nous a été présenté. On y a appris la prière spéciale : Notre verre qui êtes aux cieux… Ledit verre étant rempli de baboche, une imitation de whisky fabriqué à partir de la patate. Vous constaterez sur les photos que notre président Roger Bilodeau semble avoir un penchant pour le whisky. À l’époque, tous les moyens étaient de mise pour passer l’alcool chez nos voisins; la corde à linge qui enjambait la frontière entre le Canada et les É.-U. à laquelle on épingle des vêtements remplis d’alcool à l’aller et qui revient avec l’argent pour payer la livraison; un cercueil avec ou sans mort, mais rempli d’alcool qui traverse la frontière; ou encore une fausse bedaine attachée à un passeur… les contrebandiers avaient l’imagination fertile!

Après avoir bien rigolé de ces histoires véridiques, nous retournons sur le site des Gorges pour notre randonnée nocturne où la magie des lumières nous transportera dans un monde imaginaire : Margaret a vécu aux abords de la forêt de Coaticook il y a des décennies. Elle possédait un don rare : elle pouvait voir ce que les autres ne voyaient pas. Son âme habite les bois de la forêt enchantée… En entrant dans la forêt chacun a murmuré un vœu aux fées qui cohabitent avec Margaret… se réalisera-t-il?

À la fin de cette journée bien remplie, le groupe se rejoint à l’autobus pour le retour à la maison… tous ont été fouillés pour s’assurer qu’aucune boisson illicite ne sera à bord de l’autobus! L’histoire ne dit pas combien ont été incarcérés!
Trois prix de présence de 75 $ ont été tirés au sort parmi les participants dont un était réservé uniquement pour les membres de l’Amicale.


Tous sont unanimes pour dire que notre organisatrice Raymonde Coulombe mérite une note de 100 %!

Pour visionner les photos prises lors de cette belle journée cliquez sur la photo ci-dessous

Spectacle AURA, Basilique Notre Dame, juin 2017

Basilique Notre Dame le 14 juin 2017, membres et conjoints au nombre de 42, venant de St Hyacinthe, Brossard, Longueuil, Montréal, Laval et Laurentides ont aimé AURA le spectacle lumineux qui nous rapproche de la basilique en posant un autre regard sur ses œuvres. Une immersion progressive dans un univers sonore et visuel captivant. Lumière, musique orchestrale et architecture grandiose se rencontrent et sont un pur délice pour les yeux et l’ouïe.

La rencontre a permis de se rappeler de bons souvenirs, de revoir d’anciens collègues et de parler de projets futurs dans l’ambiance chaleureuse du Restaurant Vieux Port Steak House, où la bouffe est d’une grande qualité. Le vin n’était pas du vin de messe, toutefois il a permis de délier les langues les plus timides. Une petite marche dans le vieux Montréal a permis la digestion des excès.
Merci aux organisateurs Hélène Sirois et Pierre-Michel Gauthier pour cette agréable rencontre.

Impossible sortir belles photos à la basilique à cause du manque de clarté...devons compenser avec les photos du resto..  

Pour voir le diaporama des photos prises cliquez ICI

Et pour un apercu du spectacle cliquez ICI  

 ou copier le lien dans votre navigateur http://www.aurabasiliquemontreal.com/_assets/video/AURA.mp4

Déjeuner conférence - Testament, avril 2017

Par une belle matinée ensoleillée 16 participants se sont rencontrés chez Pacini à Rosemère pour assister à une présentation sur la nécessité de préparer un testament.
Me Martin Legault, notaire nous a démontré que le testament est un document qui permet de choisir et de faire respecter la volonté d’une personne concernant la répartition de ses biens à la suite de son décès.
Il nous a également renseigné sur les conséquences d’un décès sans testament et nous a fait un exposé sur la répartition des biens après le décès en l’absence de testament selon divers scénarios.
Les participants ont eu l’occasion questionner le notaire sur les sujets de leur choix et ont manifesté le désir d’organiser une rencontre de ce genre accompagnés de leurs enfants, un samedi de préférence afin de renseigner ces derniers sur l’importance d’un document légal.

Un document contenant la présentation video a été remis aux participants pour consultation future.

Cabane à sucre - mars 2017

Par une belle journée ensoleillée mais froide, quarante-deux personnes, retraités, conjoints et invités ont participé à notre dîner Cabane à Sucre dans la chaleur de la Sucrerie du Mont Bleu à Mirabel. C’est dans une ambiance festive que nous avons pu savourer les produits de l’érable.
Quatre certificats cadeaux SAQ de $25 ont été tirés au sort parmi les membres retraités.
C’est le ventre plein que nous avons pris le chemin du retour et on se dit : «À l’an prochain» tout en remerciant les organisateurs Hélène Sirois et Pierre-Michel Gauthier

 

 

 

Bowling dans les Laurentides, février 2017


Comme dans la chanson de Joël Denis :
C’est pas encore fait, c’est pas encore fait…mais ça va venir...ir


Après s’être rencontrés au bowling Bo-Boule-O-Rama
Il l’amenait prendre un café au restaurant Chez Rita……..


Ce sont 42 joueurs d’occasion ou presque professionnels qui ont croisé la boule au salon de quilles Ste-Thérèse pour une deuxième rencontre amicale qui permettait à certains de prendre leur revanche et à d’autres de démontrer qu’ils étaient vraiment des champions, comme ce fut le cas pour Cécile L’Espérance et Raymond Parent qui ont joué chacun 237, soient les plus hauts simples de la journée…à l’Amicale c’est prouvé: l’égalité des sexes n’est plus un mythe!


Pour faire un peu différent de la chanson de Joël, c’est au restaurant Trattoria La Volta que s’est poursuivie la rencontre et le café a été remplacé par un bon vin. Les organisatrices ont dû faire vite pour leur petit bla-bla car les langues étaient fort déliées et les éclats de rire ne pouvaient plus attendre.  4 chèques-cadeaux ont été tirés au sort et un moitié-moitié de $162 a permis de gonfler la sacoche de la coordonnatrice.

Encore une fois bravo et merci à Raymonde Coulombe pour l’organisation de cette belle activité.

Cliquez sur l'icône ci-dessous pour visionner le diaporama:

 

 

 

Randonnée Raquettes janvier 2017

Le thermomètre oscille autour du 0 et 12 coureurs des bois sont prêts à affronter la forêt
pour y chasser l’ours, le cerf et les… mauvaises pensées! Bien sûr, vous l’avez deviné, ils
reviendront bredouilles avec de belles joues roses après une randonnée de deux heures
dans « La Monfortaine » où se croisent skis de fond et raquettes l’hiver alors que l’été accueille
les randonneurs dans les mêmes pistes.

On avait la journée idéale pour cette activité, ni trop chaude, ni trop froide. On peut dire que
Guylaine a eu plus chaud que les autres, elle a dû fournir plus d’efforts, surtout en montant
avec ses raquettes « vintage »… qu’à cela ne tienne, elle a quand même terminé le parcours,
et ce, au même rythme que tous les autres.

Un bon verre de vino attendait les sportifs pour les reconditionner et un brin de jasette au
Refuge a permis de se connaître un peu plus. Bien reposés nous avons quitté pour un
délicieux repas bien mérité au Bistrot St Sauveur.
Une activité que l’on répétera sûrement!

Cliquez sur l'icône ci-dessous pour visionner le diaporama:

 

Diner des Fêtes, décembre 2016

On ne peut passer sous silence le dynamisme et l’entrain des membres de l’Amicale des Laurentides, 64 invités étaient attendus à notre dîner de Noël et avaient pour mission de porter une décoration de Noël …on peut dire que certains se sont donnés! Pour n’en nommer que quelques-uns vous pourrez reconnaître sur les photos : Julien et Marcelle Chaloux, France Labelle,
Nicole Théoret et Maurice Naud, Jules et Georgette Thibodeau, Claudette etFlorent Bérard et plusieurs autres. Un prix de participation a été pigé au hasard parmi tous ceux qui portaient une décoration de Noël et 8 prix deprésence ont été attribués parmi les membres retraités et c’est Jean Pierre Beauchamp qui a remporté le moitié-moitié de $116.00. Pour que chacun
puisse repartir avec une petite gâterie gracieuseté de leur amicale, on avait confectionné des petits emballages de chocolats Lindt…au diable les calories après tout c’est Noël!

Nous avons reçu la visite de Christine Rochette, membre du comité exécutif de l’Amicale BNC et responsable des communications qui nous a adressé quelques mots sur les réalisations de l’année et la forte progression des
activités mises de l’avant par l’ensemble des régions et qui nous a souligné que notre région était souvent remarquée tant par la participation que par la grande variété d’activités représentées dans nos diverses organisations.

Comme chaque année, les convives ont apprécié le site et le repas 5 services accompagné de vin et tous ont promis de revenir l’an prochain. Une photo, comme celle-ci dessous, de chaque participant sera expédiée à tous ceux qui nous ont remis leur adresse courriel. 

Merci au comité organisateur Raymonde Coulombe et Jeanne Bélisle et à nos deux photographes Jean Noël Bélisle et Richard Coulombe et surtout :

ON VOUS ATTEND L’ANNÉE PROCHAINE!

Cliquez sur l'icône ci-dessous pour visionner le diaporama:

Quilles dans les Laurentides octobre 2016

En roulant ma boule, ma boule, en roulant ma bou..ou..le!

Le 13 octobre 2016, 30 joyeux gai lurons se sont réunis à la salle de quilles de Ste Thérèse pour une rencontre amicale.  On a beau dire amicale…   certains prenaient au sérieux le résultat de chaque partie alors que d’autres s’appliquaient à faire les plus beaux dalots qui soient!  Pour ceux-ci, le dicton populaire :  Pierre qui roule n’amasse pas mousse est devenu :  Boule qui roule n’amasse pas de quilles!

Les champions de la journée sont Jean Claude Gagnon avec un triple de 553 suivi de près par Jean Raymond Parent qui a terminé avec 545 chez les hommes et quant aux femmes Hélène Fortin a terminé avec 478 devant France Charbonneau qui a obtenu 456.

Je dois taire les dalots car j’ai reçu des menaces terrorisantes si je publie les noms….

La rencontre s’est terminée par un buffet où l’on a pu entendre des histoires  peu banales concernant les quilles qui ont refusé de tomber et le groupe s’est donné rendez-vous en février 2017 pour la revanche! 

Trois certificats cadeaux de la SAQ ont été gagnés par : Jean-Claude Gagnon. André Lefebvre et Diane Hamelin et le moitié-moitié de $60 a été remis à Danielle Lefebvre.

 

Félicitations à l’organisatrice Raymonde Coulombe.

Cliquez sur l'icône ci-dessous pour visionner le diaporama:

 

 

 

Visite du monastère TAM BAO SON, octobre 2016

St-Sauveur, 11.45 heures, mi-soleil, mi-nuages, un groupe de gens animés jasent avec entrain et attendent le départ. Dame nature affiche un beau 16 degrés et la pluie est partie vers d’autres pays.


Nous quittons pour Harrington, petite municipalité à 1 heure de route où est établi le Monastère Tam Bao Son depuis une vingtaine d’années. Ce sont des moines bouddhistes vietnamiens et quelques bénévoles qui nous accueilleront sur le site.
Nous traverserons quelques villages dont Lac des Seize Iles, Weir où est installée la base de télécommunications Téléglobe Canada avec ses énormes satellites blancs, Arundel qui nous fait voir le long de la route un élevage de cerfs et quelques bisons et des wapitis. Nul besoin de mentionner que les couleurs charment les promeneurs.


Sur le site du monastère, on peut obtenir un repas végétarien : légumes, tofu et riz en retour d’un don à notre discrétion et faire la visite du temple où une bénévole répond du mieux qu’elle peut à nos questions avec son accent vietnamien très prononcé… qu’à cela ne tienne, nos yeux ont vite fait de saisir le charme de ce lieu. Les randonneurs partent à la découverte des statues de bouddhas implantées un peu partout sur le site, un sentier parcourt le vaste terrain vallonneux entouré de montagnes aux couleurs flamboyantes.


Tam Bao Son signifie la Grande Forêt des Pins. Créé en 1990 en l’honneur des 4 lieux sacrés du Bouddha, entre 1990 et 2000 il a accueilli 20 moines et religieuses dont certains ont été nommés abbés et chefs spirituels d’autres temples. Le but de ce site est de préserver l’enseignement de Bouddha, reconstruire les lieux saints de Bouddha Gotama, entraîner les prêtres et organiser annuellement les retraites d’un jour et de 10 jours pour répondre aux besoins spirituels des bouddhistes.


Nous terminons notre visite assez tôt pour nous permettre d’aller faire un petit tour aux Serres Arundel où une dame nous fait visiter l’emplacement pour y découvrir qu’ils y cultivent entre autres des fruits exotiques dans le but d’en faire la transformation : bananes, citrons, citrons caviar, main de bouddha (sorte de citron), babaco et papaye. Assez surprenant pour notre climat… grâce aux serres.


Toute cette marche nous a ouvert l’appétit et nous méritons un bon repas… au diable la diète! On se retrouve au restaurant Gil’s Beefeater à Arundel, dans une ambiance country, autour d’une bonne table. La décoration du resto charme l’œil et les assiettes s’occupent de notre bedon.

Un certificat cadeau de 50 $ tiré au sort parmi les retraités a été remporté par Raymonde Coulombe et nous en avons profité pour remettre un petit cadeau à Yurg Imboden qui se retire du comité, il fait partie des membres qui ont formé la région des Laurentides. Merci pour ton implication Yurg..
Merci aux organisatrices Raymonde Coulombe et Jeanne Bélisle.

Cliquez sur l'icône ci-dessous pour visionner le diaporama:

 

 

Tomber dans les pommes à OKA, septembre 2016 

C’est sous une température de 27degrés Celsius avec un ressenti de 37degrés Celsius que nous nous sommes réunis pour vivre une journée inoubliable au verger Judepomme dans la région d’Oka.
Accueillis par Monsieur Jude, propriétaire des lieux et pomiculteur passionné et par son équipe dynamique, on nous a enseigné l’histoire de la pomme, de la plantation à la mise en bouche. M.Jude nous a transmis son savoir avec beaucoup de générosité. Après ce cours d’histoire, nous avons fait la dégustation des pommes du moment, ce qui nous a permis de découvrir de nouvelles variétés.
Quoi de mieux qu’une promenade en tracteur pour admirer la beauté des lieux et constater le travail accompli!
Un arrêt au belvédère s’impose pour admirer ce paysage à couper le souffle, et prendre l’apéro avant de passer à la table.
Cette odeur de cuisson du méchoui nous attire à la grange. Vite à la table, on nous attend! Rassembler 52 personnes, des retraités de la banque... pas facile, c’était la cacophonie.
Quel bonheur de voir tout ce monde discuter de leur appréciation et profiter pleinement de ce moment!
Pour terminer cette journée, il nous fallait maintenant procéder à la cueillette des pommes... C’était le but de cette journée!
Plusieurs courageux, n’oublions pas qu’il fait toujours 37 degrés Celsius, ont fait leur cueillette et d’autres ont pris le chemin de la grange, où l’on nous offrait plusieurs variétés de pommes.
Un arrêt à la boutique nous a permis de faire de belles trouvailles. Ce sont des gens satisfaits de leur journée, qui ont quitté les lieux avec les bras remplis de produits locaux.
Chacun des participants a reçu par courriel une photo souvenir de cette journée.
Notre gagnant du moitié moitié, un montant de 100.00 $ a été remis a M. René Marien.

Bravo à nos 2 organisatrices Diane Cousineau et Francine Masson.

 

Cliquez sur l'icône ci-dessous pour visionner le diaporama:

 

    ZIPTREK (tyrolienne) à Tremblant, juin 2016

Le soleil est au rendez-vous, le mercure indique 26 degrés, c’est tout ce qu’il faut pour permettre à chacun de s’envoyer en l’air en tout confort.

Rendez-vous au Club Aventure, présentation des guides, instructions, installation des harnais et nous voilà prêts à affronter les cinq tyroliennes nous permettant de visiter le Mont-Tremblant sur quatre kilomètres mais attention… en planant au dessus des arbres!

Après la montée en télécabine, nous arrivons à la première tour au sommet de la montagne; c’est impressionnant!
C’est surtout le temps de prendre notre envol… Le responsable vérifie notre équipement et nous accroche au câble. C’est à ce moment que le cœur s’emballe un peu; c’est haut, la distance est grande avant la prochaine tour, la porte s’ouvre et il faut descendre les trois marches suspendues dans le vide… Hop c’est parti! Wouuuuuu! Ça va vite, c’est impressionnant, c’est fantastique!

Entre chaque tyrolienne, une petite randonnée pédestre permet au groupe d’en apprendre un peu plus sur la faune, la flore et l’écologie, grâce aux explications des guides qui nous sécurisent et nous accompagnent tout au long du parcours.
L’avant-midi se termine par un dîner sur la terrasse du Fat Mardis où chacun exprime son expérience avec dynamisme : c’est grisant, c’est magnifique, c’est exaltant, enfin c’est difficile d’exprimer en mots ce que l’on ressent !


Encore une activité qui a permis à chacun de vivre une expérience hors du commun tout en se dépassant! C’est vraiment enivrant la retraite!

Jean-Guy Migneault votre gentil organisateur…

Cliquez sur l'icône ci-dessous pour visionner la vidéo 

    

 

 Cliquez sur l'icône ci-dessous pour visionner le diaporama: